Blog

News : A la Une de la Presse Marocaine du Mercredi 7 Avril 2021

Sécurité alimentaire : Le Maroc montre la voie à l’Afrique : « Assurer la sécurité alimentaire en développant une économie agricole performante est l’un des défis majeurs des pays africains durant les prochaines années. Au sein du continent certaines politiques agricoles ont montré leurs limites alors que d’autres ont franchi des pas importants, à l’exemple du Maroc qui a mis en place depuis plusieurs années le Plan Maroc Vert. Partant de là, l’échange d’expérience et le partage de connaissances permettraient aux pays du continent d’améliorer leur potentiel dans le secteur agricole et de relever ensemble les défis à venir... »

Gouvernance et réforme d’administration : Tour d’horizon des réalisations du cap 2017-2021 : « Le cap 2017-2021 a été marqué par la mise en place de plusieurs actions notamment la mise en place de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, la mise en place de la décentralisation administrative, la modernisation de l’administration et le renforcement de ses services, la consolidation de la transparence et l’activation de la démocratie participative, la simplification des procédures administratives et l’accélération de la transformation numérique... »
Lire la suite : AUJOURD'HUI LE MAROC


Sahara marocain : Le Maroc appelle le Conseil de sécurité à déterminer le responsable de la violation du cessez-le-feu et du blocage du processus politique : « Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, pousse Alger dans ses derniers retranchements en mettant à nu ses manœuvres et sa duplicité. «Il convient de définir les responsabilités, déterminer qui joue un rôle constructif, qui travaille avec sérieux et fait preuve de clarté dans les positions, et qui manipule, manœuvre et se contredit entre parole et acte», a-t-il martelé, appelant le Conseil de sécurité à déterminer le responsable de la violation du cessez-le-feu et du blocage du processus politique... »

Le rattrapage de croissance estimé à 14,7% ce deuxième trimestre : « Après avoir atteint 0,7% à fin mars 2021, la croissance économique du pays devrait monter à 14,7% ce trimestre. Un rattrapage qui serait alimenté par une hausse de 13,4% de la valeur ajoutée hors agriculture et de 15,9% de celle de l’agriculture. Les demandes intérieure et étrangère devraient également apporter de l’eau au moulin à cette nouvelle dynamique... »
Lire la suite : LE MATIN DU SAHARA


Simplification des procédures administratives. Comment la réforme sera-t-elle actée ? : « Le changement est-il réellement possible au sein de l’administration marocaine ? En tout cas, le nouveau chantier de simplification des procédures administratives, en cours de mise en œuvre, vise à opérer une véritable rupture avec les pratiques négatives caractérisant les relations existantes entre l’administration et l’usager, qu’il soit citoyen ou entreprise... »

Alimentation. Le véga-nisme tente de se frayer un chemin : « Combien y a-t-il de végans au Maroc ? S’il n’existe, pour l’heure, aucun chiffre répondant à cette question, une seule certitude demeure, néanmoins: de plus en plus de Marocains choisissent de dire non à la viande, au poisson, aux œufs, aux produits laitiers et au miel. Cependant, le véganisme, dit également végétalisme intégral, a encore du chemin à faire pour s’imposer dans les régimes alimentaires dans le royaume... »
Lire la suite : LES INSPIRATIONS ECO


Nasser Bourita : Le règlement du conflit du Sahara est tributaire d' un dialogue entre le Maroc et l’Algérie : « Le règlement du conflit autour du Sahara marocain reste tributaire d’un dialogue entre les deux véritables parties qui sont le Maroc et l’Algérie, a affirmé, lundi à Dakhla, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita... »

André Azoulay : Hajja Hamdaouia était l’icône de tout un peuple : « Elle était là à Mogador, en 2018, à l’occasion du Festival des andalousies atlantiques d’Essaouira, tellement spontanée, généreuse, et combien amoureuse de la vie et ouverte sur toutes les sensibilités. Hajja Hamdaouia n’est plus. Elle s’est éteinte à l’âge de 91 ans après une belle et longue carrière qui symbolise pour chaque Marocaine et chaque Marocain les beaux souvenirs et les nobles valeurs nourrissant une mémoire affective qui ne peut laisser personne indifférent à cette disparition / perte. André Azoulay, conseiller de Sa Majesté le Roi et président fondateur de l’Association Essaouira Mogador, très touché par sa mort, reprend avec beaucoup d’émotion et de nostalgie la mémoire de la défunte... »
Lire la suite : LIBÉRATION