Blog

News : A la Une de la Presse Marocaine du Mardi 23 Février 2021

Enseignement privé : La descente aux enfers : « Des statistiques officielles montrent des pertes d’emplois en 2020 et des baisses considérables d’effectifs d’élèves. Dans l’enseignement primaire, le nombre des recrues a été sur une courbe descendante passant de plus de 10.458 durant l’année scolaire 2018-2019 à quelque 8.000 enseignants l’année suivante. La bulle des écoles privées est-elle en train d’éclater ? Des statistiques officielles montrent que le nombre des enseignants dans le secteur privé est en train de baisser à des niveaux similaires à ceux constatés il y a une décennies. Dans ce sens, des milliers de postes d’emploi ont été perdus dans le secteur selon la revue statistique au titre de l’année 2019-2020 du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique... »

Le Maroc candidat au Conseil des droits de l’Homme pour le mandat 2023-2025 : « Le ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a annoncé lundi que le Maroc a décidé de se porter candidat au Conseil des droits de l’Homme pour la période 2023-2025, avec le soutien de l’Union africaine, de la Ligue des États arabes, et de plusieurs autres groupements régionaux. «La candidature du Maroc bénéficie du soutien de l’Union africaine, de la Ligue des États arabes, de plusieurs autres groupements régionaux et des pays amis», a souligné M. Ramid qui intervenait en visioconférence lors du Segment de haut niveau au titre de la 46ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU... »
Lire la suite : AUJOURD'HUI LE MAROC


Sahara marocain : Le Royaume réaffirme son attachement au processus onusien pour une solution politique qui respecte la souveraineté du Royaume et son intégrité territoriale : « Le ministre d’État chargé des Droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a annoncé lundi que le Maroc avait décidé de se porter candidat au Conseil des droits de l’Homme pour la période 2023-2025, avec le soutien de l’Union africaine, de la Ligue des États arabes et de plusieurs autres groupements régionaux. «La candidature du Maroc bénéficie du soutien de l’Union africaine, de la Ligue des États arabes, de plusieurs autres groupements régionaux et des pays amis», a souligné M. Ramid qui intervenait en visioconférence lors du Segment de haut niveau au titre de la 46ème session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU... »

Le Maroc désormais conforme à toutes les normes fiscales internationales de transparence et d’imposition équitable : « «Depuis 2018, le Maroc s’est engagé dans des actions visant à garantir la conformité de son système fiscal avec les principes mondiaux de transparence et d’imposition équitable, tels qu’inscrits dans les critères de la liste de l’UE», a indiqué un porte-parole de l’Union européenne... »
Lire la suite : LE MATIN DU SAHARA


Instance de la probité. Les raisons du blocage : « Le projet de loi relatif à l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC) peine à franchir le cap de la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme de la Chambre des représentants, même si le gouvernement, le président de l’instance et nombre de députés aspiraient à le faire passer durant la session parlementaire d’automne... »

Cryptomonnaie. Le Maroc rejoint le mouvement des CBDC : « Les cryptomonnaies focalisent l’attention depuis que le bitcoin, monnaie virtuelle la plus populaire, enchaîne les records. Depuis le début de l’année, le prix du bitcoin a grimpé de 89% et a franchi la barre symbolique des 55.000 dollars pour la première fois. En 2020, il a affiché une hausse de près de 200% et devient ainsi l’actif ayant le plus progressé durant cette période marquée par une crise sanitaire, économique et sociale d’une ampleur sans précédent... »
Lire la suite : LES INSPIRATIONS ECO


Mégaprojet marocain. Des contraintes financières et techniques à surmonter avant la mise en place de la première super société de services énergétiques en Afrique : « 965.000 dollars américains est le montant de l’aide accordée par le Fonds pour l’énergie durable en Afrique (SEFA) à la Société d’ingénierie énergétique (SIE) pour l’accompagner dans sa transformation en super société de services énergétiques (Super ESCO). Selon Brice Mikponhoue, responsable pays par intérim de la Banque africaine de développement au Maroc, ce fonds fournira à la SIE les outils opérationnels nécessaires pour développer une réserve de projets d’investissement bancables dans le domaine de l’efficacité énergétique... »

Covid-19 : La campagne de vaccination élargie aux 60-64 ans et aux personnes atteintes de maladies chroniques : « La campagne nationale de vaccination sera élargie, à partir de mercredi, à la tranche d'âge entre 60 et 64 ans et aux personnes atteintes de maladies chroniques, a annoncé, dimanche, le ministère de la Santé. Parallèlement à la vaccination des catégories ciblées actuellement, à savoir les plus de 65 ans, l'opération de vaccination sera élargie, à partir du 24 février, à la tranche d'âge de 60-64 ans, ainsi qu'à la première tranche des personnes atteintes de maladies chroniques, dont les maladies cancéreuses, et qui bénéficient de régimes de couverture médicale obligatoire (CNOPS, CNSS) et du RAMED, précise le ministère dans un communiqué... »
Lire la suite : LIBÉRATION