Blog

L'Économie Panafricaine en Bref du Mercredi 7 Avril 2021

Cameroun :
Oriole Resources consolide sa présence dans le secteur aurifère camerounais : Oriole Resources détient désormais une participation majoritaire de 51 % dans Reservoir Minerals Cameroon (RMC), ex-filiale du camerounais BEIG3 et société propriétaire des permis d’exploration Wapouzé et Bibemi. C’est l’annonce faite le 6 avril par la junior minière qui précise que cela intervient à la fin de dépenses d’exploration aurifère estimées à 1,56 million $ sur les deux actifs.


Sénégal :
Le Sénégal inaugure un centre de formation aux métiers du machinisme agricole : En manque de profils dans la gestion et la maintenance des machines agricoles, les entreprises sénégalaises ont saisi le gouvernement qui a réagi en ouvrant un institut dans le domaine. L’espace qui offre des formations initiales et continues permettra de moderniser les pratiques agricoles du pays.


Angola :
Eni découvre un important gisement de pétrole léger au large de l’Angola : En Angola, le producteur italien d’hydrocarbures, Eni a signalé la découverte d’un gisement de pétrole léger d’une taille estimée entre 200 et 250 millions de barils. Ceci s’est fait dans le cadre du forage du puits Cuica-1 NFW, situé à l’intérieur de la zone de développement East Hub, sur le bloc 15/06 en offshore profond.


Congo :
Kore Potash sollicite l’appui d’investisseurs et de sociétés d’ingénierie pour développer le gisement Kola : La compagnie minière Kore Potash a annoncé le 6 avril la conclusion d’un protocole d’accord avec le groupe africain de financement d’entreprise et d’investissement alternatif Summit Africa Limited, qui agit au nom d’un consortium d’investisseurs et de sociétés d’ingénierie. Composé entre autres de l’émirati BRP Global et des chinois SEPCO et ENFI Engineering Corp, le consortium s’engage à mobiliser le financement nécessaire à la mise en production du gisement de potasse Kola au Congo.


Mozambique :
Des organisations mettent en doute la reprise de la ville de Palma annoncée par l'armée : Après une offensive de trois jours, la ville de Palma est tombée le samedi 27 mars dernier aux mains des terroristes shebabs. Ceux-ci mènent depuis 2017 une insurrection dans la province de Cabo Delgado, sans que l’armée n’ait jamais réussi à en venir à bout.