Blog

L'Économie Panafricaine en Bref du Mardi 23 Février 2021

Ethiopie :
Un second remplissage en juillet prochain et un barrage opérationnel dès 2023 : L’Ethiopie entend bien respecter son calendrier d’achèvement de la centrale hydroélectrique de la Grande Renaissance. Seleshi Bekele, le ministre éthiopien de l’Eau, de l’Irrigation et de l’Energie a affirmé que le barrage sera opérationnel d’ici 2023 comme prévu. Après la réussite de la première phase de remplissage de son réservoir, qui a démarré en juillet 2020, le pays prévoit de lancer la deuxième à la faveur de la saison pluvieuse attendue en juillet 2021.

Mali :
Le FMI valide le décaissement de 57 millions $ pour renforcer les dépenses sociales post-covid-19 : Le Mali bénéficiera d’un financement de 57,6 millions $ du Fonds monétaire international (FMI). C’est ce qu’a annoncé l’institution dans un communiqué publié le lundi 22 février 2021. Le financement intervient suite à l’achèvement des deuxième et troisième examens des performances de l’Etat malien, dans le cadre du programme de réformes économiques soutenu par une Facilité élargie de crédit (FEC) de 191,9 millions $.


Côte d’Ivoire :
La zone industrielle de transformation d’anacarde de Bondoukou sera lancée début 2022 au plus tard : En Côte d’Ivoire, la zone industrielle de Bondonkou dédiée à la transformation de noix de cajou sera opérationnelle au plus tard au début de l’année prochaine. C’est ce qu’a confié à l’Agence presse Afrique (APA), Adama Coulibaly, directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA). S’étendant sur 15 hectares, cette zone qui sera la première du genre dans le pays pourra abriter 3 à 5 unités de traitement.


Nigeria :
EbonyLife se défend d’avoir violé des droits d'auteur dans la production du film Oloturé : Mo Abudu, la fondatrice du studio nigérian EbonyLife, a réfuté les accusations lui reprochant d’avoir enfreint les lois et règlements sur les droits d'auteur dans la production du film à succès « Oloturé ». La journaliste d'investigation primée, Tobore Ovuorie, a déclaré qu’une bonne partie du film était inspiré de son travail, pour le quotidien Premium Times, sur le trafic sexuel. La journaliste avait infiltré un groupe de prostituées en 2014 pour révéler leurs conditions de vie. Elle condamne le fait que son histoire a été reprise dans le film sans sa permission.


Tanzanie :
Le Fonds de l’OPEP pour le développement international décaisse 50 millions $ pour lutter contre la pauvreté : Le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) a annoncé le vendredi 19 février 2021, la signature d’un accord de prêt en faveur de la Tanzanie. Il porte sur l’allocation d’un montant de 50 millions $, et a pour but d’aider à financer le quatrième projet de réduction de la pauvreté dans le pays.