Blog

L'économie marocaine en bref du Vendredi 14 Mai 2021

1. Le dirham se renforce face au dollar : « Le dirham s’est déprécié de 0,33% vis-à-vis de l’euro et s’est apprécié de 0,58% face au dollar américain durant la période allant du 6 au 12 mai 2021, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, indique BAM dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires. Au 7 mai 2021, l’encours des avoirs officiels de réserve s’est établi à 303,2 milliards de dirhams (MMDH), en baisse de 0,3% d’une semaine à l’autre et en progression de 6,7% en glissement annuel, précise la Banque centrale ».
2. Bank Al-Maghrib engagé pour le développement des fintechs : « Bank Al-Maghrib (BAM) est engagé à soutenir l’émergence des fintechs, en vue d’améliorer les activités financières par la technologie, a affirmé mardi la responsable du service Fintech et développement des paiements au sein de la Banque centrale, Fadwa Jouali. S’exprimant lors d’un webinaire organisé par BAM au profit des étudiants de l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Dakhla, sous le thème “la digitalisation: levier de l’inclusion financière”, Mme Jouali a indiqué que la Banque centrale veille à renforcer et coordonner les efforts des acteurs publics et privés en faveur du développement des fintechs sur le marché marocain ».
3. Marché des changes marocain : L’écart de liquidité à son plus bas historique : « Le spread (écart) de liquidité entre le cours central et le cours de référence du dirham s’est creusé de 44,8 points de base (pbs) du 3 au 7 mai pour se situer à -4,41%, indique mercredi Attijari Global Research (AGR). Cet écart a atteint au cours de la semaine -4,48%, frôlant ainsi la borne inférieure de la bande de fluctuation de -5%, fait savoir AGR qui vient de publier sa note “Weekly MAD Insights – currencies” de la semaine du 03 au 07 mai. Ceci s’expliquerait par les anticipations des opérateurs quant à l’appréciation de la position de change sous l’effet d’opérations export importantes, précise AGR, notant que la monnaie nationale s’apprécie cette semaine de 0,36% face au dollar et de 0,53% face à l’euro ».
4. Bourse: Plus de la moitié des investisseurs anticipent une hausse du Masi : « Selon une nouvelle enquête d'Attijari Global Research (AGR), pnviron 56% des investisseurs s'attendent à une hausse de l'indice Masi sur les 3 mois à venir, contre 33% en septembre dernier. Dans son nouvel indice de confiance des investisseurs en Bourse, AGR relève que 47 % des investisseurs prévoient une stabilité des volumes d'échange durant les 3 prochains mois, contre 30% précédemment. En outre, l'enquête montre que la moitié des investisseurs sondés sont prêts à investir une partie de leur "cash" sur le marché Actions contre 67% précédemment, alors que 53% des investisseurs anticipent des réalisations semestrielles 2021 mitigées de la part des sociétés cotées ».
5. Perspectives "encourageantes" pour la SNEP : « La Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP) a bouclé le premier trimestre sur un trend haussier. Son chiffre d'affaires s'établit, à fin mars dernier, à 262,7 millions de DH, en hausse de 19,3% par rapport à la même période une année auparavant. Quant à l'endettement financier, il recule légèrement à 223,6 millions de DH, contre 225,6 millions de DH à fin décembre dernier. "Malgré les contraintes liées à la situation sanitaire actuelle, les investissements se poursuivent dans de bonnes conditions", explique le groupe, ajoutant que les dépenses y afférentes se sont chiffrées à 47,8 millions de DH. La société reste optimiste quant au comportement de l'activité. "Compte tenu de l'amélioration de la conjoncture internationale depuis le début d’année, les perspectives s’annoncent encourageantes et promettent une poursuite de la reprise économique pour les prochains mois", affirme-t-elle ».