Blog

L'économie marocaine en bref du Mercredi 12 Mai 2021

1. Plus de 91 MMDH de recettes douanières pour le Maroc en 2020 : « Les recettes douanières ont atteint 91,3 milliards de dirhams (MMDH) au titre de l’année 2020, en baisse de 10% par rapport à l’année précédente, selon l’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII). “Au-delà de la crise sanitaire, les retentissements de la pandémie de la Covid-19 n’ont pas tardé à se faire sentir notamment en matière de recettes douanières, qui ont tout juste atteint 91,3 milliards de dirhams au titre de l’année 2020 en baisse de 9,7 MMDH ou -10% par rapport à 2019”, indique l’ADII dans son rapport 2020, publié mardi ».
2. 69 projets marocains financés par le programme européen de recherches “Horizon 2020” : « Le Maroc s’est hissé au premier rang des pays partenaires de la rive sud de la Méditerranée en termes de projets de recherche retenus pour financement dans le cadre de “Horizon 2020”, considéré comme le plus grand programme de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne. Selon le dernier bilan de la Commission Européenne, le Maroc a bénéficié, jusqu’à fin 2020, du financement de 69 projets impliquant 82 équipes de recherche publiques et privées avec un budget global de 6,81 millions d’euros dans le cadre de ce programme, a indiqué, mardi, le département de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans un communiqué ».
3. Le Trésor place 800 MDH d'excédents de trésorerie : « La Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) a lancé, mardi, une opération de placement des excédents de trésorerie d'un montant de 800 millions de dirhams (MDH). Il s'agit d'un placement, avec prise en pension, souscrit sur une journée au taux moyen pondéré de 1,12%, précise la DTFE ».
4. Le Maroc dépassera 52% de son mix énergétique avant 2030 : « Le Maroc va dépasser 52% de son mix énergétique en 2030, a indiqué mardi, le ministre de l'Énergie, des mines et de l'environnement, Aziz Rabbah. Le ministre, qui répondait à une question orale sur les opportunités de la transition énergétique au Maroc après la pandémie de Covid-19, présentée par le groupe Justice et Développement à la chambre des conseillers, a précisé que le Royaume va dépasser 52% de son mix énergétique en 2030, estimant que ce chiffre pourrait être atteint avant 2026 et ce malgré le retard survenu au cours d'une période antérieure ».
5. Taqa Morocco améliore son RNPG : « Taqa Morocco boucle le premier trimestre sur une note positive. Le producteur d'électricité a réalisé un résultat net part du groupe (RNPG) de 229 millions de DH, marquant une hausse de 51,4% par rapport à la même période une année auparavant. "Cette performance s’explique par l’évolution du résultat d’exploitation consolidé et l’amélioration du résultat financier consolidé grâce à l’effet combiné de la baisse des charges d’intérêts sur emprunts et de l’évolution favorable du taux de change USD/MAD", indique Taqa Morocco. Selon le président du directoire de la société, Abdelmajid Iraqui Houssaini, "le premier trimestre 2021 est caractérisé par une amélioration significative des indicateurs financiers portée par l’excellence opérationnelle des Unités". "Cette performance confirme la solidité du business model de TAQA Morocco et sa capacité de développement sur le mix énergétique national", a-t-il ajouté ».