Blog

L'économie marocaine en bref du Mardi 23 Février 2021

1. Paradis fiscaux : Le Maroc sort de la liste grise de l'UE : « Le Conseil des affaires étrangères de l’UE, réunissant les 27 ministres européens des Affaires étrangers, a adopté ses conclusions sur les juridictions non coopératives à des fins fiscales, à savoir l’acte formel de l’UE qui confirme l’avis positif du Groupe Code de Conduite du Conseil de l’UE (CCG) et enlevé le Maroc de l’Annexe II (la liste des juridictions en attente d’une évaluation de l’UE sur ses engagements en matière fiscale).Les conclusions du Conseil de l’UE, approuvés ce matin, sont l’étape finale et définitive de la procédure qui suit le feu vert des ambassadeurs des Etats membres de l’UE et confirme que le Royaume sort définitivement de la liste grise de l’UE et devient donc «Green Listed» ».
2. Signature de 52 conventions d’investissement au Maroc pour 4,2 MMDH : « Un total de 52 conventions d’investissement d’un montant global de 4,2 milliards de dirhams (MMDH) ont été signées, lundi à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. Sur les 52 conventions, 14 concernent le secteur du textile et portent sur la réalisation de projets visant, entre autres, la fabrication de matelas et accessoires de sommeil, de tissu non tisse lamine , le tissage à jet d’eau et la confection d’articles à base de grosse maille et maille fine ».
3. Le besoin de liquidité s’atténue en janvier : « Le besoin de liquidité bancaire a poursuivi son atténuation au cours du mois de janvier 2021. Il s’est établi, en moyenne, à 66 milliards de DH, après 83,4 milliards de DH en décembre dernier, poursuivant sa baisse entamée en septembre 2020. C’est ce qui ressort de la note de la Direction des études et prévisions financières (DEPF) au titre du mois de janvier. Cette baisse est en relation, particulièrement, avec l’amélioration des réserves de change de Bank Al-Maghrib (BAM). Ainsi, la banque centrale réduit le volume de ses opérations d’injection de liquidité qui s’est établi en moyenne à 78,9 milliards de DH après 97,3 milliards le mois précédent ».
4. Ventes de ciment: Baisse en janvier : « Le secteur du BTP démarre l’année sur un trend baissier. Les ventes de ciment, indicateur clé du secteur, ont en effet baissé de 12,3% à fin janvier 2021, après +0,4% un an auparavant, sous l’impact des précipitations abondantes qui ont concerné la majorité des régions du Royaume durant ce mois et du prolongement de l’état d’urgence sanitaire, indique la Direction dés études et prévisions financières (DEPF) dans sa note au titre de janvier 2021 ».
5. Légère hausse des prix à la consommation en janvier : « L'indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois de janvier 2021, une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent, indique le Haut-commissariat au plan (HCP). Cette variation est le résultat de la stagnation de l'indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,2% de l'indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note d'information relative à l'IPC du mois de janvier 2021. Les hausses des produits alimentaires observées entre décembre 2020 et janvier 2021 concernent principalement les «Poissons et fruits de mer» avec 2,1%, les «Huiles et graisses» avec 1,5% et les «Eaux minérales, boissons rafraichissantes, jus de fruits et de légume» avec 0,3%, relève le HCP, ajoutant qu'en revanche les prix ont diminué de 1,0% pour les «Légumes» et de 0,6% pour les «Fruits» et pour les «viandes». Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des «Tabacs» avec 2,3% et des «Carburants» avec 2,5% ».