Blog

L'économie marocaine en bref du Lundi 4 Juillet 2022

1. Entreprises Marocaines : la contribution sociale de solidarité sera maintenue en 2023 : « La contribution sociale de solidarité sera maintenue en 2023 pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection sociale, a indiqué, dimanche, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa. « Les entreprises qui réalisent des bénéfices dans divers secteurs économiques, doivent fournir une contribution supplémentaire, au-delà de l’Impôt sur les sociétés, pour financer le chantier de généralisation de la protection sociale », a expliqué Lekjaa qui était l’invité de l’émission « Décryptage » de MFM Radio ».
2. Une année 2021 à plus de 3,63 MMDH pour l’ONCF : « Le chiffre d’affaires global de l’Office national des chemins de fer (ONCF) s’est élevé à près de 3,63 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, en hausse de 29% par rapport à 2020. Cette progression s’explique par la performance de l’activité voyageurs qui a renoué avec la croissance et des activités de transport de marchandises résilientes, indique l’ONCF dans un communiqué sur la tenue de son Conseil d’Administration, jeudi à Rabat, sous la présidence du ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil. S’agissant du résultat d’exploitation, il a enregistré une amélioration de 551 millions de dirhams (MDH) par rapport à 2020 et ce, grâce à la résilience des activités et aux actions de maîtrise des coûts et de maintien des performances industrielles et commerciales, fait savoir la même source ».
3. Le TGV marocain cartonne : « L’activité voyageurs de l’Office national des chemins de fer (ONCF) a confirmé sa bonne reprise en 2021, avec un nombre de passagers en amélioration de 63% à 34,4 millions de voyageurs. « L’activité voyageurs a confirmé sa bonne reprise, en enregistrant une notable croissance par rapport à 2020. Les réalisations à fin décembre 2021, dénotent d’un rebond exponentiel de l’ensemble des indicateurs: le nombre de passagers s’est amélioré de 63% en passant de 21,1 millions en 2020 à 34,4 millions de voyageurs en 2021 », indique l’Office dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de son Conseil d’Administration tenue, jeudi à Rabat, sous la présidence du ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil ».
4. La croissance marocaine ressort à 0,3% au T1-2022 : « L’arrêté des comptes nationaux du premier trimestre 2022 fait ressortir un net ralentissement de la croissance de l’économie nationale se situant à 0,3% au lieu de 2% durant le même trimestre de l’année précédente, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette croissance est le résultat de l’augmentation des activités non agricoles de 2,5% et de la baisse de celles du secteur agricole de 14,3%, explique le HCP dans une note d’information sur la situation économique nationale au premier trimestre 2022. Tirée par la demande intérieure, cette croissance a été réalisée dans un contexte d’une forte inflation et d’une aggravation du besoin de financement de l’économie nationale, fait remarquer la même source ».
5. La demande intérieure en net ralentissement au Maroc : « La demande intérieure a affiché un net ralentissement passant de 6,8% durant le premier trimestre de 2021 à 0,7% au T1-2022, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette demande a contribué ainsi pour 0,8 point à la croissance économique nationale au lieu de 6,8 points, précise le HCP dans une note d’information sur la situation économique nationale au 1er trimestre 2022. Ainsi, les dépenses de consommation finale des ménages ont connu un ralentissement de leur taux d’accroissement à 1,1%, avec une contribution à la croissance de 0,7 point. De son côté, la consommation finale des administrations publiques a affiché une hausse de 5,4%, avec une contribution à la croissance de 1 point ».