Blog

L'économie marocaine en bref du Lundi 22 Février 2021

1. Les réserves en devises du Maroc frôlent les 313 MMDH : « Le dirham s’est apprécié de 0,22% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,28% vis-à-vis du dollar américain, durant la période allant du 11 au 17 février 2021, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, indique BAM dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires. Au 12 février 2021, l’encours des avoirs officiels de réserve s’est établi à 312,9 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 0,1% d’une semaine à l’autre et de 25,9% en glissement annuel, précise la Banque centrale ».
2. CFG Bank confirme sa montée en puissance, les chiffres 2020 : « Le produit net bancaire (PNB) consolidé de CFG Bank s’est établi à 285 millions de dirhams (MDH) à fin décembre 2020, en hausse de 26% par rapport à l’année précédente. Cette progression est principalement tirée par la hausse des crédits et la bonne tenue de la banque d’affaires et des activités de salles des marchés, en dépit de la baisse des cours de bourse liés à la crise sanitaire, indique la banque dans un communiqué sur ses résultats financiers. Les dépôts de la clientèle ont affiché une croissance de 18% en 2020, soit une collecte nette de 1 milliard de dirhams (MMDH), pour s’établir à 6,69 MMDH, fait savoir la même source, notant que ces ressources s’ajoutent à l’augmentation de capital de mars 2020 pour financer la croissance des crédits ».
3. Le marché monétaire maintient son équilibre : « Le marché monétaire a maintenu son équilibre durant la période allant du 12 au 18 février 2021, grâce notamment à l’intervention de Bank Al-Maghrib (BAM) et au dynamisme des placements des excédents de trésorerie du Trésor, indique Attijari Global Research (AGR). L’encours moyen des injections à blanc et avec prise en pension du Trésor a accéléré sa progression grâce à la situation confortable des finances publiques de l’Etat et ce, en marge de la dernière sortie du Trésor à l’international, précise AGR dans sa note hebdomadaire « Weekly Hebdo Taux – Fixed Income ». Cet encours s’est établi ainsi à 38,3 milliards de dirhams (MMDH) contre 34,6 MMDH une semaine auparavant, ajoute ladite note, faisant observer que les taux interbancaires ont évolué en ligne avec le taux directeur à 1,50%, et les taux MONIA (Moroccan Overnight Index Average) ont oscillé autour des 1,41%, en repli de 1 point de base sur la semaine ».
4. La région Afrique/Moyen-Orient dope les résultats 2020 d’Orange : « Orange fait état de solides résultats financiers et commerciaux pour 2020. Dans un contexte de crise sanitaire, le groupe enregistre un chiffre d’affaires de 42,3 milliards d’euros, en légère hausse de 0,3% sur un an à base comparable. Cette hausse a été soutenue par une performance «remarquable» en Afrique & Moyen-Orient. Dans cette région, Orange a réalisé un chiffre d’affaires (CA) de 5,8 milliards d’euros, en augmentation de 5,2%. Plus de 80% de ce CA provient de la solide dynamique des services facturés aux clients, soit 5 milliards d’euros (+7,8%). Sur le seul segment Mobile, l’opérateur de télécommunications affiche en l’Afrique & Moyen-Orient un CA de 4,4 milliards d’euros (+6,7%) ».
5. Plus de revenus et de rentabilité en 2020 pour Groupe Label Vie : « Bonne moisson 2020 pour Label Vie. La crise pandémique et le changement des habitudes de consommation ont poussé le groupe à relever bon nombre de défis sanitaires, logistique et financier. Et les fruits sont là. Label Vie a dégagé un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 6%, franchissant la barre des 11 milliards de DH. Le groupe a aussi amélioré sa rentabilité. L’excédent brut d’exploitation a progressé de 15%, à 909 millions de DH. Le résultat courant s’est amélioré de 19% et le résultat net a grimpé de 6% passant de 318 millions en 2019 à 337 millions l’année suivante ».