Blog

L'économie marocaine en bref du Jeudi 6 Décembre 2018

1. La BCP majoritaire dans le capital de la start-up sénégalaise Wizall : « La Banque centrale populaire (BCP) a annoncé une prise de participation majoritaire dans le capital de Wizall, start-up sénégalaise qui s’active dans le mobile money. Cette plateforme, détenue par Total Sénégal, opère notamment dans le paiement des salaires et le transfert d’argent ». 
2. Investissements: Le Cimac signe un accord avec la principale institution mondiale d'arbitrage : « Le Centre international de médiation et d’arbitrage de Casablanca (CIMAC) a signé un mémorandum de coopération avec le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), la principale institution mondiale en la matière. Cet accord, conclu en marge de la 4e édition des Casablanca Arbitration Days, prévoit la possibilité d’organiser des audiences d’arbitrages administrés par le CIRDI dans les locaux du CIMAC, de contribuer à la recherche scientifique en matière de règlement des différends ainsi qu’à l’organisation d’évènements et de séminaires conjoints ».
3. Heetch obtient officiellement son autorisation d’exercer de la Wilaya de Casablanca : « Heetch franchit un nouveau pas vers la normalisation totale de son activité au Maroc. Première application légale de transport au Royaume, Heetch vient en effet d’obtenir officiellement son autorisation d’exercer de la Wilaya de Casablanca, prélude à une légalisation sur l’ensemble du territoire National ».
4. Lancement de la Fondation Renault Maroc : « Le groupe Renault Maroc a annoncé en ce matin du jeudi 29 novembre la création de la Fondation Renault Maroc. La nouvelle entité donne une nouvelle dimension aux engagements sociaux et sociétaux du Groupe et assure naturellement la continuité de sa politique RSE et mécénat. Elle a pour mission de concevoir et développer un ensemble d’actions autour de deux piliers centraux : l’inclusion et la mobilité durable ».
5. Banques : Société Générale mise sur le mobile money pour grandir en Afrique : « La banque française Société Générale, présente dans 19 pays africain, veut profiter du boom démographique et nourrit des ambitions panafricaines. Elle compte se démultiplier à moindre coût grâce à sa solution de mobile money, ‘‘Yup’’. Elle envisage un partenariat avec un acteur régional à l’empreinte complémentaire, notamment en Afrique de l’Est ».